Nous souhaitons développer, avec vous, une communauté du Slow Tourisme

Vous pouvez y contribuer en nous contactant ici en allant sur notre groupe Linkedin ou sur le groupe Facebook

Pourquoi et pour qui des prestations ?

Comme pour toutes les médiatisations, le phénomène du Slow-Tourisme est transformé en étiquette à la mode, dépourvue de contenu… Alors que sa réalité est l’inverse : il s’agit de créer du sens et de la vie.
Et trois types d’acteurs sont concernés et qui peuvent se rencontrer pour qu’un sens et une expérience authentique existe :
– Les voyageurs ou touristes : ils intériorisent un certain état d’esprit, une ouverture et une curiosité aux autres, aux découvertes, à la rencontre, à la connaissance, à la nature, à un patrimoine moins connu… un calme intérieur, une envie de mettre le stress à distance… Et n’oublions pas qu’une grande diversité de touristes sont sensibles au Slow Tourisme : les familles et donc touts leurs composantes et innovations éducatives, culturelles, esthétiques… les personnes seules, les séniors…
– Les acteurs du tourisme, professionnels du tourisme, prestataires, artisans, commerçants, entreprises du territoire… : ils vont organiser et créer les conditions pour que les touristes et voyageurs trouvent une réponse à ce qu’ils souhaitent, en termes de lieux, d’accueil, et de services. Tous ces éléments peuvent paraitre inhabituels ou innovants. Ce n’est pas avec le paradigme général du tourisme, avec les habitudes, sans se poser de question, que les acteurs contribueront au développement du slow tourisme et de son vécu réel.
– Les responsables des territoires et la population : ils incluent dans leur mental, dans leur manière d’être et de vivre, l’accueil de ceux qui visitent et passent, en tant que membres à part entière du territoire, comme une occasion de donner et de recevoir.

Nous proposons de réunir ce qui pour le moment reste épars, épisodique, non coordonné. Une cohérence et un esprit local, liés d’ailleurs à l’existant, à une histoire et à une culture locale, peuvent se développer au bénéfice de tous.

Donner corps à une attente et à une dimension subjective

Développer le slow tourisme, c’est développer un état d’esprit. A l’opposé du stress, de la consommation à tout crin, des visites de masse, des contraintes de masse. Une demande se fait jour de bien-être, d’équilibre, de quiétude, de conditions de vie permettant de tenir le stress à distance. C’est un tout qui permet d’animer un territoire dans ce sens : des loisirs et des espaces pour le vélo et la randonnée, des salons et des prestataires du bien-être, l’artisanat, le spectacle vivant… Les acteurs pourraient mieux se connaître et trouver des synergies.
Pour le rapport aux lieux, c’est non seulement un respect, que prône d’ailleurs le tourisme durable. Mais aussi le plaisir immense de saisir l’esprit des lieux, leur singularité profonde et l’échange que nous pouvons avoir là, par delà le temps, par delà les catégories, habitant, touriste… 

Formations, animations, conférences, communication

L’expérience d’EVALIR, créateur et diffuseur de sens, et de ses partenaires, permet d’offrir cet ensemble de prestations.
Nous envisageons avec nos clients et partenaires les modalités et progressions les mieux adaptés dans chaque situation.
Tous les acteurs du tourisme sont concernés : hébergements et chambres d’hôtes en particulier, OT et CDT, musées, artistes et spectacles, bibliothèques, concepteurs d’applications et plateformes, artisans et commerçants, circuits courts, e-commerces locaux, architectes et urbanistes…

Les contenus et orientations au niveau d’un territoire, d’une institution, d’un ensemble d’acteurs

  • Un diagnostic et accompagnement, pour déployer une vision, une dynamique, une créativité, une cohérence, pour un tourisme renouvelé par le Slow Tourisme
  • Des contenus concrets de Slow Tourisme : ils sont potentiellement nombreux et divers, selon les acteurs et stratégies concernés. Nous ne donnerons ici que quelques exemples : l’accueil et le dialogue, la psychologie positive, de nouveaux outils pour l’information touristique et patrimoniale, pour la réservation, des jeux et des usages des technologies et de la réalité augmentée, des aménagements, des architectures et des critères type (ex, Feng Shui), des méditations, des lectures, des activités portées par les acteurs locaux, etc.
  • Le storytelling : raconter des histoires est depuis toujours la plus belle manière de communiquer. Les histoires créent des images mentales, des souvenirs, des mythes, des émotions, des partages… Créons des histoires, un storytelling qui raconte des expériences de slow tourisme, des enchantements dans la nature, dans des lieux d’Histoire, devant des objets d’art et d’artisanat, pour des ambiances partagées, des rencontres…

Les modalités

 

Avec les différents acteurs

  • Des formations, des animations, des conférences, des supports et des méthodes de communication innovants et adaptés à la perspective Slow
  • De l’idée à l’institutionnalisation du Slow Tourisme et à l’identification claire de sa présence et impact

Par nos services directement, avec des adaptations possibles à des territoires ou des acteurs spécifiques

  • Le magazine Zen & Slow
  • Des podcasts sur le slow tourisme
  • Des méditations en podcast, pour divers contextes et ambiances
  • Des stages : animer des méditations, des ateliers d’écriture, de contes, de jeux ; tourisme durable ; concevoir des prestations et des lieux pour le slow tourisme ; storytelling…
  • La conception, la rédaction, la mise en images et en sons, de sites en ligne, réseaux sociaux, plateformes, applications pour téléphones
  • Des storytelling du slow tourisme